Je viens de finir Spin de Robert Charles Wilson.

Je recommande vivement ce roman. C'est de la science fiction on ne peut plus classique, presque à l'ancienne. Le sujet, la conquête spatiale dans un futur proche, peut paraître éculé. Sauf que le futur est à la fois proche et très éloigné : la terre est enfermée dans une sorte de bulle qui la ralentit d'un facteur cent millions par rapport au reste de l'univers. Cela change complètement l'échelle temporelle et Wilson exploite magnifiquement cette idée. Une des conséquences est qu'à force de prendre un milliard d'année dans la vue tout les dix ans, la durée de vie du soleil semble bien plus courte. Cela donne une atmosphère de fin du monde annoncée très bien rendue.