Les Horizons Divergents

Je suis en train de lire "Les Horizons Divergents", le cinquième volume de "La grande anthologie de la science-fiction française" (notice sur nooSFere). Il était temps, vous me direz, vu qu'il date de 1999. Il se trouve que je ne l'avais pas encore lu et que je voulais connaître cette série avant la parution du sixième volume.

Je connaissais surtout ce recueil par sa magnifique illustration de Manchu, dont l'original était exposé lors du festival "Visions du Futur" en 2002. Gérard Klein explique que cette image est une allégorie de la science-fiction française se penchant sur la science-fiction américaine.

Parmis toutes les excellentes nouvelles de ce recueil, j'ai particulièrement apprécié "Dire non" de Jean-François Somain. L'histoire se déroule dans un lointain futur, sur une terre devenue une société idéale. Cette utopie est régie par sept principes. Toutes l'habileté de l'auteur est de ne pas dévoiler ces principes trop vite. Nous découvrons ce monde par les yeux d'un personnage qui prend progressivement conscience que sa société ne laisse à ces citoyens qu'une illusion de liberté. La conclusion est superbe, je ne peux pas en dire plus bien entendu.