Le weblogue de Matthieu Walraet

Page d'acceuil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ubuntu

Je suis passé à Linux !

J'ai installé la distribution Ubuntu à partir d'un CD que Thomas m'a donné.

Le plus difficile a été d'installer un nouveau disque dur, je n'avais plus trop de place sur l'ancien et je préfère garder ma partition Fat32/Windows 98 intacte. (Hé oui, je partais de loin.)

J'ai eu un petit problème de clavier, il n'était pas configuré en azerty dans l'environnement graphique alors que je l'avais indiqué au cour de l'installation. Je me suis voulu d'avoir choisi un mot de passe compliqué !

A part cela pas de soucis. J'ai installé Thunderbird en utilisant le gestionnaire de paquets Synaptic. Comme j'utilisais déjà Firefox et Thunderbird, cela ne me change pas trop.

Je ne peux pas dire que je suis un utilisateur de base, mais cette distrib m'a semblé particulièrement simple à installer et à utiliser.

Utopie

Les Horizons Divergents

Je suis en train de lire "Les Horizons Divergents", le cinquième volume de "La grande anthologie de la science-fiction française" (notice sur nooSFere). Il était temps, vous me direz, vu qu'il date de 1999. Il se trouve que je ne l'avais pas encore lu et que je voulais connaître cette série avant la parution du sixième volume.

Je connaissais surtout ce recueil par sa magnifique illustration de Manchu, dont l'original était exposé lors du festival "Visions du Futur" en 2002. Gérard Klein explique que cette image est une allégorie de la science-fiction française se penchant sur la science-fiction américaine.

Parmis toutes les excellentes nouvelles de ce recueil, j'ai particulièrement apprécié "Dire non" de Jean-François Somain. L'histoire se déroule dans un lointain futur, sur une terre devenue une société idéale. Cette utopie est régie par sept principes. Toutes l'habileté de l'auteur est de ne pas dévoiler ces principes trop vite. Nous découvrons ce monde par les yeux d'un personnage qui prend progressivement conscience que sa société ne laisse à ces citoyens qu'une illusion de liberté. La conclusion est superbe, je ne peux pas en dire plus bien entendu.

Usine à gaz

Qu'est ce que vous foutez sur mon site ?

C'est ce que je me demande quand je vois qu'il y a une quarantaine de visites par jour et que je compare cela à l'intérêt de son contenu.

Depuis que j'ai accès aux logs, j'ai la réponse. La plupart de mes visiteurs déboulent ici en faisant une recherche sur "Usine à gaz". Pour cette requète, je suis en deuxième position sur Google.

Cela mène à une des pages décrivant l'automate cellulaire Wireworld. Je cherchais un titre pour un circuit un peu compliqué, j'ai mis cela.

Voilà, maintenant je me demande pourquoi donc tant de monde fait une recherche sur "usine à gaz".

Enfin le blog que le monde attendait

...mais, qu'est-ce que je vais bien pouvoir écrire dedans ?